Du vice à l’école (critique de vice principals)

0

De la moustache, des élèves et Bill Murray

Vice Principals après 2 épisodes.

Vice Principals est l’histoire de Neil Gamby, vice-principal d’un collège, qui veut être principal à la place du principal. Un job que beaucoup de gens rêveraient… de ne pas faire. Mais malheureusement pour lui, on donne le poste à une autre personne. En même temps, si on lui avait donné le poste, la série ne s’appellerait pas “vice-principal” mais “J’ai eu le poste que je rêve même si c’est naze” ou tout simplement  “principal”

Produit et joué par le drôlissime Danny McBridge. Du coup, vous vous attendez à du LOL en bar et non. Il y a de l’humour oui mais surtout de l’humour de situation ou par le fait que nous sommes mal à l’aise. Car Neil est très maladroit dans sa manière d’agir ou dans ses solutions pour devenir principal. Il est en complet décalage avec les gens qui l’entourent notamment de son ex-femme jouée par la magnifique Busy Phillips (Je suis tout chaud rien que d’en parler)

Il a de vrai bon moment genre quand il apprend qu’il ne sera pas le principal (d’où le nom)  ou quand il attends des grèves des élèves.

L’atmosphère est très Quentin Dupuesque. Vous avez vu Wrong cops, si ce n’est pas fait, il faut que tu t’y mettes sinon 20 passe-partouts vont te souffler dans les fesses. L’ambiance est la même que wonrgs cops chaude et propre, mais en trop plat.

Avis quand tu veux pas lire l’article.

Je sais que des gens aiment cette ambiance un peu lourd et mole. Pas moi, je ne continuais pas cette série après 2 épisodes. Mais je sais qu’elle a son public. Car c’est beau et bien écrit. Mon avis est paradoxale. Mais j’ai pas le temps et comme je ne me suis pas attaché à la série, j’arrête.

Tu peux retrouver cette série sur OCS et dis en commentaire ce que tu penses de la série. Bande annonce : 

 

Share.

About Author

Leave A Reply